Oasis

marchant dans le désert

au loin, je vois une oasis,

bonheur intense et indescriptible

souffrance aussi intense et indescriptible

quand je m'aperçois que ce miracle est un mirage.

Perdre en pleurs le peu d'eau qui reste à mon corps,

prendre conscience de ma vulnérabilité

et revoir un autre oasis?

Hésiter à marcher, à y aller, à m'y diriger.

Comment espérer en l'infinité des possibilités?

Comment apprendre de ses erreurs?

Comment réouvrir son coeur?

Écrire commentaire

Commentaires : 0