L'argent noir

 

Il était une fois, il n'y a pas si longtemps de cela, un couple d'amoureux qui s'aimait passionnément. L'homme voulait faire tout ce qui était possible pour rendre heureuse sa femme, qui était très attirée par le luxe. Comme ils n'avaient pas beaucoup d'argent, l'homme alla voir un mage puissant. Le mage usa de la magie noire pour exaucer le voeu de l'homme: celui d'avoir autant d'argent que sa femme le souhaitait. Ainsi il avait un nouveau don: gagner au jeu d'argent. Le couple alla au casino et gagna en une soirée assez d'argent pour acheter une maison avec piscine. La femme était aux anges, elle lui conseilla d'arrêter les jeux d'argent et de reprendre leur vie tranquillement, de profiter l'un de l'autre. Cependant, l'homme n'était pas du même avis car grâce à l'argent il avait du pouvoir.

 

Le lendemain de cette fortune, leur chat se fit écraser par une voiture: pas de chance. La femme était sérieusement affectée par cette perte, l'homme moins. Le mage lui indiqua que c'était le coût à payer pour la réalisation de son voeu et l'avertit du danger de l'utilisation de son don. L'homme fait fi de ses recommandations et pensa que le chat était mort par un mauvais concours de circonstances.

 

Il repartit en cachette jouer au casino, la femme le savait et avait essayé de lui exprimer son avis négatif, cependant, l'homme ne l'écoutait plus. Elle avait peur du conflit, peur d'être seule, peur de ne pas lui plaire donc elle avait décidé de fermer les yeux, de faire comme si de rien n'était.

 

Un jour, le mage rencontra son ancien client au casino. Il le prévient:

"dernier avertissement...Avec la magie noire, tu vas devoir en payer le prix, arrête tout de suite, il est encore temps!"

L'homme s'en fichait. Enfin il avait le respect de ses pairs grace à son argent. Il en voulait toujours plus, aussi bien pour écraser les autres que pour prouver que c'était lui le meilleur.

 

 

Un soir, sa femme, lassée de l'attendre, bu de l'alcool jusqu'à son rendre ivre, s'allongea, s'endormit et se sentit volée dans la pièce. Elle vu son corps et sentit une terreur montée en elle. Son corps était affreux, débraillé, la bouche était ouverte et pleine de bave, ses cheveux étaient en pagaille. Elle essaya de se réveiller mais impossible. Est-elle dans le coma? Elle entendit son mari rentrer, elle pensa:

"OUF."

Puis, elle devina une autre présence qui suivait son mari. Elle lui cria:

"réveille-moi, réveille-moi, la présence va me tuer, elle va voler mon corps, comment je vais faire après?"

Mais il était sourd, il s'endormit, assis dans le fauteuil. La femme était paniquée, elle se répétait:

"que faire? Que faire?Que faire?..." 

Puis, elle se dit:

"si je meurs tant pis, mais je ne veux pas qu'elle lui fasse du mal par l'intermédiaire de mon corps." 

À ce moment, elle vit son ancien chat monter sur son corps et lui lécher le front. La femme l'encouragea:

"oui, oui,  Fribouille, réveille-moi."

Elle se réveilla difficilement. C'était moins une, heureusement qu'il y avait le chat, mais au fait le chat il est mort? Elle entendit une voix de gendarme dans sa tête:

"il a quand même fallu 3 longues léchouilles de l'esprit de ton chat pour te réveiller, la prochaine fois que tu t'endors, fais attention à toi, je risque d'être moins patient!"

 

Elle se leva brusquement et avait compris: elle avait sa propre responsabilité dans cette histoire. Qu'allait-elle faire? Sacrifier l'amour pour cet homme et faire ce qu'elle avait dans le coeur? Elle n'avait plus le choix pour vivre. Quand il se réveillera, elle lui expliquera son ressenti et tant pis s'il ne l'acceptera pas.

 

Elle se fit la promesse de toujours retenir que:

 

nous sommes aussi bien responsables de nos ACTIONS que de nos INACTIONS.

 

 

       joellecm, conte annoté sur le site le 2 novembre 12